Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
ARMENIE Rubrique

Revue de la presse arménienne du 15 mai 2020


De nouvelles restrictions seront appliquées à partir du 18 mai/ Le commandant de l’état, Tigran Avinian, a publié la décision relative aux nouvelles restrictions appliquées pendant l’état d’urgence qui avait été prolongé jusqu’au 13 juin. A partir du 18 mai, le port du masque et des gants est obligatoire dans quasi tous les espaces publics fermés, y compris le transport public. Il est également obligatoire d’avoir un masque sur soi (pas nécessairement de le porter) lors qu’on est dans un espace public ouvert. Le nombre maximum de participants aux événements publics est passé de 20 à 5. La distanstation sociale doit être respectée dans les espaces publics fermés et ouverts. Une prise de température des clients/visiteurs est effectuée à l’entrée de la majorité des espaces publics fermés. La majorité des établissements sont tenus de signaler auprès du Ministère de la Santé les clients/visiteur présentant des symptômes des maladies respiratoires. L’interdiction des transports publics sera levée le 18 mai. Les écoles maternelles, les centres commerciaux, les restaurants intérieurs, les cafés et les salles de sport reprendront leurs activités, mais devront suivre un des règles strictes de fonctionnement. Le Premier ministre a également souligné l’importance d’une application très stricte des restrictions gouvernementales par la police arménienne et les autres organes de l’État. Des sanctions et des amendes à partir de 100 000 drams (environ 190 euros) seront appliquées en cas de non-respect des règles. Nikol Pachinian s’est à nouveau plaint que beaucoup de citoyens ne prennent toujours pas le coronavirus au sérieux.

La Lituanie envoie 10 600 boucliers faciaux/ Au nom du gouvernement lituanien, l’Ambassadrice de Lituanie en Arménie, Inga Stanytė-Toločkienė, a transmis aux vice-ministres arméniens de la Santé et des Affaires étrangères 10 600 boucliers faciaux transportés en Arménie par un avion militaire lituanien. « Le Ministère des Affaires étrangères de l’Arménie apprécie grandement le soutien et l’action amicale de ses collègues dans la lutte commune contre la pandémie » a informé le Ministère.

L’Arménie condamne les exercices militaires à grande échelle de l’Azerbaïdjan/ Le Ministère arménien de la Défense a déclaré que toute tentative d’approche de la frontière avec l’Arménie ou de la ligne de contact avec le Haut-Karabakh par des équipements et du personnel militaires azerbaïdjanais serait considérée comme une provocation et entraînera des conséquences pertinentes. Selon la presse, l’Azerbaïdjan organisera un exercice tactique opérationnel à grande échelle du 18 au 22 mai. Le Ministère arménien de la Défense a publié une déclaration, attirant l’attention de l’OSCE, des coprésidents du Groupe de Minsk de l’OSCE, du représentant personnel du président en exercice de l’OSCE et de la communauté internationale sur le fait que l’exercice militaire à grande échelle en Azerbaïdjan, sans préavis ce qui est « est une autre manifestation de la négligence et de la violation flagrante du Document de Vienne ». Le Ministère condamne la conduite des exercices qui aggravent l’environnement sécuritaire dans la région, dans les conditions d’un défi mondial pour des actions communes contre la pandémie COVID-19, malgré l’appel au Secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres pour établir un cessez-le-feu mondial. « Nous appelons la partie azerbaïdjanaise à faire preuve de retenue et à respecter les engagements pris envers la communauté internationale » a déclaré le Ministère.

Conversation téléphonique entre les MAE arménien et russe/ A l’initiative de la partie russe, le Ministre des Affaires étrangères d’Arménie Zohrab Mnatsakanyan a eu une conversation téléphonique avec son homologue russe. Les parties ont discuté des questions de l’agenda bilatéral, ainsi que de la coopération régionale au sein de la CEI, de l’UEE et de l’OTSC. Les Ministres ont évoqué le processus de paix du Haut-Karabakh. Dans le cadre de la réponse aux défis posés par le COVID-19, Zohrab Mnatsakanyan a souligné l’importance d’un strict respect par toutes les parties au conflit des dispositions de la déclaration commune adoptée le 21 avril avec la participation et la médiation des coprésidents du groupe de Minsk. Les médias proche de l’opposition citant leur « sources au Kremlin » indiquent que la conversation aurait porté sur la décision de la Cour de ne pas libérer Robert Kocharyan de sa détention provisoire (cf. revue du 13 au 14 mai 2020). D’après ces médias, la partie russe aurait déclaré les relations bilatérales ne serait pas lisses tant que Robert Kocharyan « est persécuté politiquement ».

Le Ministre de la Justice sollicite l’opinion de la Commission de Venise sur la « la crise de la Cour constitutionnelle »/ Selon le Ministère de la Justice, le Ministre Badassian a adressé à la Commission de Venise « des questions concernant la résolution de la crise en cours de la Cour constitutionnelle arménienne ». Le Ministère n’a pas précisé de quelle question il s’agissait. Badassian seulement indiqué que le gouvernement recherchait l’« expertise européenne » sur les dispositions constitutionnelles existantes relatives à la durée du mandat des juges de la Cour constitutionnelle. La presse note que l’appel à la Commission de Venise est intervenu dans un contexte d’incertitude croissante quant au déroulement du référendum, qui ne peut pas être tenu lors d’un état d’urgence.

Les vols réguliers en provenance de Russie reprendront le 15 mai ; « Wizz Air » pourrait reprendre ses vols mi-juin/ Selon le vice-premier ministre Tigran Avinian, les vols réguliers en provenance de Russie reprendront le 15 mai et les citoyens arméniens cherchant à retourner en Arménie seront autorisés à rentrer en suivant strictement la règle de l’auto-quarantaine. Avinian a également parlé avec la direction de la compagnie aérienne à bas prix « Wizz Air ». Les parties ont discuté de l’établissement d’une base en Arménie et de l’éventuelle reprise des vols qui, selon les prévisions préliminaire, pourrait être faite mi-juin.

Rédaction : Lena Gyulkhasyan

Ambassade de France

par Stéphane le jeudi 21 mai 2020
© armenews.com 2020