Soutenez Armenews !
LIBERATION Rubrique

Nice : « Je n’ai pas vu de fête comme ce carnaval en Arménie »


Des enfants réfugiés participent ce dimanche au défilé officiel, avec un char qu’ils ont contribué à créer, dans une association d’insertion.
Heureusement, Ilona a enfilé son tablier. La peinture acrylique, ça ne s’efface pas facilement sur les vêtements. Pour ses mains en revanche, l’eau et le savon feront leur travail. Doucement, cette petite Arménienne de 8 ans apprivoise les coutumes de la préparation du Carnaval de Nice. Ce mercredi de janvier, Ilona recouvre de peinture noire le chemisier de sa grosse tête, première étape de la colorisation du char autour duquel elle déambulera dans les rues de (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.
 
Thèmes abordés