Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
CINEMA Rubrique

Serge Bagdassarian avec Chantal Lauby dans Sol, une comédie qui fait danser sur du tango


Sol, célèbre interprète de Tango argentin, vit à Buenos-Aires depuis de nombreuses années. Derrière son tempérament excessif et son sourire incandescent, la Diva cache une blessure dont elle ne s’est jamais réellement remise : la perte de son fils unique, Raphaël, avec qui elle avait rompu tout lien. Sol revient à Paris dans l’espoir de rencontrer enfin Jo, son petit-fils de 7 ans, né de l’union de Raphaël et d’Eva, sa belle-fille qu’elle ne connaît pas. Mais devant eux, Sol prend peur et prétend être là pour louer le studio situé sur leur palier. Et même si son compagnon dmet confident de la première heure Jacques (interprété par Serge Bagdassarian) lui dit qu’il faut « qu’elle arrête son cirque », Sol n’a plus qu’une idée en tête : tout faire pour apprivoiser ses nouveaux voisins… Une comédie française tendre, avec une très jolie BO emprunte de tango.

<span class="caps">PNG</span> - 266.2 ko
Tango entre Serge Bagdassarian et Camille Chamoux.

La réalisatrice Jezabel Marques explique : « Sol, c’est aussi l’histoire de deux femmes qui n’ont pas fait leur deuil et qui vont devoir baisser les armes pour laisser cet homme - le fils de l’une et le mari de l’autre - partir enfin pour reposer en paix. J’avais évidemment peur de tomber dans le mélo ou le mièvre avec ce genre d’histoire, sans parler de la relation grand-mère/petit-fils et de l’omniprésence du défunt. J’espère avoir réussi à éviter cela. Finalement, on peut dire beaucoup de choses en restant pudique, et quand il y a des non-dits, que les choses passent par les regards, par la musique, par les silences, ça amène de la douceur... Et puis il y a le tango ! Ça dégage beaucoup de force, c’est très beau et très triste à la fois. »

<span class="caps">PNG</span> - 1.2 Mo
La réalisatrice Jezabel Marques © Pascal CHANTIER - STUDIOCANAL et ILIADE & FILMS.

Un film réalisé par une femme, en hommage à sa grand-mère, dans lequel les deux personnages centraux sont interprétés par des femmes (en l’occurrence Chantal Lauby et Camille Chamoux), mais où se glisse également Serge Bagdassarian, sociétaire de la Comédie française qu’on a malheureusement trop peu l’habitude de voir sur grand écran. Tendre, drôle et attachant, le comédien se glisse dans le rôle d’un amateur de tango au grand cœur à la perfection. Émotions garanties.

Sol (98 minutes)
En salles le 8 janvier 2020
De Jezabel Marques - Avec Chantal Lauby, Camille Chamoux, Giovanni Pucci, Serge Bagdassarian, Yannick Renier, Dominique Mac Avoy

<span class="caps">PNG</span> - 1.1 Mo

par Claire le dimanche 5 janvier 2020
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés