Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
CINEMA Rubrique

Pascal Papazian en reine de la nuit : « Revendiquer ses différences »


Les transformistes vivent dans l’attente de ce moment magique où sur scène ils deviennent femmes et idoles de la chanson. Hier médecin, styliste, libraire, agriculteur, enfant de la DASS, ils sont aujourd’hui comédiens, maquilleurs, danseurs, chanteurs, metteurs en scène... Et ils forment un microcosme de « soeurs », uni quoique disparate. Pour tous, le transformisme a été une révélation et ils ont tout quitté pour exercer leur passion. Il y a des jeunes, des vieux, des beaux, des gros. Certains provoquent le désir, d’autres le rire. Certains font de la ressemblance, d’autres du burlesque. Certains sont féminins voire transgenres ou transsexuelles, d’autres redeviennent des hommes, dès la fin du spectacle. Souvent seuls, ils sont stars d’un milieu gay qu’ils attirent autant qu’ils repoussent. En dehors des paillettes et des lumières de la scène, ces artistes témoignent de l’écart entre personnage public et vie privée.

<span class="caps">JPEG</span> - 2.9 Mo

Parmi les 13 personnalités suivies dans ce documentaire, il y a Galipette, Lulubelle, Pétunia, Sweety... Ou encore Framboise. Et derrière ce dernier surnom de scène se cache Pascal Papazian, artiste et créateur du cabaret parisien l’Artishow. «  Je pense que c’est important dans la société dans laquelle on vit actuellement de revendiquer ses différences » : lui comme ses comparses transformistes s’assument devant la caméra de Christiane Spièro. Avec lucidité et passion, ils livrent leurs histoires et leurs espoirs, se révélant plein d’humanité, bien loin des clichés. Une recherche touchante d’une paix intérieure, vers la quête concrétisée d’une vie.

Claire Barbuti

Les Reines de la nuit , un documentaire de Christiane Spièro (1h20)
Avec Antoine d’Oria, Bruno Perard, Pascal Papazian, ...

par Claire le jeudi 5 décembre 2019
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés