Soutenez Armenews !
Soutenez Armenews !
LITTERATURE Rubrique

« Le fil de l’ange » : un roman sur une Arménie fière et farouche en lice pour deux prix internationaux


L’Arménie est simultanément en lice pour deux prix internationaux de littérature francophone avec Le fil des anges d’Ester Mann et de Lévon Minasian (éditions Vents d’Ailleurs).

Un roman à découvrir d’urgence pour passer un bel été sous l’éclat ardent du soleil d’Arménie. Un roman qui a enthousiasmé le comité de lecture du Prix Léopold Senghor, et qui, espérons-le, ravira le Prix Nobel de littérature JMG Le Clézio, faisant partie du jury du prestigieux Prix francophone des 5 Continents. Un roman qui voyagera en tout cas cet été et qui vous invite à votre tour à faire un beau voyage dans une Arménie fière et farouche.

Étrange ovni littéraire que ce premier roman écrit à 4 mains, cette émouvante histoire de transmission entre générations en Arménie. Vazguen, vieux danseur sur fil, parcourt les orphelinats à la recherche d’un digne successeur. Un garçon, obligatoirement. Mais les temps changent, seule une jeune fille Tamar se passionne pour cet art... Résigné, le grand-père revêche et vantard a une manière bien à lui de transmettre ce métier singulier. Exigeant jusqu’à l’obsession, enfermé dans son passé, il oblige Tamar à s’entraîner sans relâche et à mentir sur son âge et son genre. La jeune fille, hésitant entre affection, reconnaissance et ses rêves d’évasion, trace son chemin. À travers cette histoire de transmission de l’art populaire des Pahlevans, les danseurs sur fil, les auteurs livrent une image décalée et tendre d’une Arménie aux contours arides, entre la mémoire, le poids de l’histoire et une jeunesse d’une vitalité résolument tournée vers l’avenir.

Claire Barbuti

<span class="caps">JPEG</span> - 199.5 ko
Le fil de l’ange, Ester Mann & Lévon Minasian, éditions Vents d’ailleurs, 18 €.

par Claire le lundi 5 août 2019
© armenews.com 2019


 


 
Thèmes abordés