TURQUIE Rubrique

Cour constitutionnelle. La démolition du Monument de l’humanité constitue une violation à part entière


Le monument près de la frontière arménienne a été démoli en 2011 après qu’Erdoğan l’ait qualifié de « monstre ». Le sculpteur Aksoy a déclaré qu’il reconstruirait le monument au même endroit.

La Cour constitutionnelle turque a jugé que la démolition du « Monument de l’humanité » violait la liberté d’expression et d’art du sculpteur Mehmet Aksoy et qu’il serait indemnisé. Six des quatorze membres du tribunal suprême ont voté contre le verdict.
S’exprimant devant le tribunal après le verdict, Aksoy a déclaré : « Les gens, qui comptent sur le pouvoir politique, se voient au-dessus de la loi. Ce verdict indique que la loi est au-dessus des individus. Ce verdict témoigne des libertés de l’art et de l’expression. Mon art, appelé »monstre« , a été acquitté en tant que monument de l’humanité. »
Mehmet (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.