ARMENIE Rubrique

#Metoo en Arménie veut briser le silence sur les violences sexuelles


La campagne a également suscité des réactions hostiles contre certains qui pensent qu’il s’agit d’un effort soutenu par l’Europe visant à amener l’Arménie à adhérer aux conventions internationales sur la prévention de la violence sexuelle.

Des centaines de femmes arméniennes ont partagé et publié des récits de violences sexuelles, portant pour la première fois cette question sensible au niveau d’un large débat public.
Le mouvement a débuté avec le site d’informations d’enquête Hetq qui a publié le récit d’une femme tchèque vivant en Arménie qui a survécu à une tentative d’agression sexuelle. L’article publié le 29 juin, a relaté de manière douloureuse le refus des tiers de l’aider et l’insensibilité du système de justice pénale à l’égard des victimes d’agression sexuelle.
Une journaliste, Lucy Kocharyan, a posté l’histoire sur sa page Facebook. « (...)









Pour accéder à la version complète de cet article,
vous devez être abonné.


Vous utilisez fréquemment armenews ?
Merci alors de penser à vous abonner.