LYON Rubrique

Les rencontres citoyennes du C.C.A.F. Centre : rendez-vous avec le Dr Yves Ternon


Dans le cadre des commémorations du 104e anniversaire du génocide des Arméniens, les rencontres citoyennes du Conseil de Coordination des organisations Arméniennes de France de la Région-Centre France (C.C.A.F. Centre) accueillaient le lundi 29 avril, avec la L.I.C.R.A. Auvergne-Rhône-Alpes et IBUKA Auvergne-Rhône-Alpes, le docteur Yves Ternon pour la présentation de son dernier ouvrage « Frère Arménien, frère Juif, frère Tutsi, mémoires, les combats d’une vie ».
Au siège de la prestigieuse Fondation Léa et Napoléon Bullukian à Lyon, l’auditoire a pu découvrir le parcours de cet amoureux de l’humanité qui a contribué à révéler, en France et à l’étranger, la réalité du génocide commis à l’encontre des Arméniens par les dirigeants Jeune-Turcs de l’Empire ottoman.
<span class="caps">PNG</span> - 224.5 ko
Yves Ternon alors jeune chirurgien se bat pour la dignité humaine pendant la guerre d’Algérie, il rêve de la parole libérée en mai 1968 et s’engage par la suite dans de nombreux combats dont pour l’IVG et le droit à la vie dans les années 70.
Ce combattant de la mémoire qui découvre les expérimentations médicales des nazis SS, devient aussi historien pour étudier l’histoire de l’Holocauste. Dès lors, sa curiosité intellectuelle et sa rigueur scientifique lui permettent d’aborder le génocide des Arméniens. Il publiera en 1977 « Les Arméniens : histoire d’un génocide » un ouvrage majeur qui fut un vif succès en libraire. Il s’engagera également pour la cause arménienne.
<span class="caps">JPEG</span> - 114.8 ko
Yves Ternon poursuivra avec le génocide des Tutsis. Lors de la rencontre du 29 avril, Yves Ternon n’a pas mâché ses mots pour aborder aussi le révisionnisme, le négationnisme, la position de l’Etat d’Israël ou l’interrogation Simone Veil. En homme de conviction, il sait se positionner en toute modestie. La tournée se poursuivait le lendemain mardi 30 avril à Clermont-Ferrand, avec notre correspondant local, R.C.A.(rencontre et culture arménienne animée par sa présidente Claudine Khatchadourian).

La tournée de présentation se poursuivra en région Centre du C.C.A.F.à la rentrée.
Pour l’agglomération lyonnaise, les personnes n’ayant pas pu participer le 29 avril à Lyon ou qui souhaitent approfondir le débat, pourront retrouver le Docteur Yves Ternon au C.N.M.A (Centre national de la mémoire arménienne) de Décines, le jeudi 16 mai 2019 à 19h30.
<span class="caps">PNG</span> - 64.9 ko
Bureau du C.C.A.F. Centre

par Krikor Amirzayan le mercredi 15 mai 2019
© armenews.com 2019


 

CET ARTICLE VOUS A PLU ?  POUR AIDER LE SITE A VIVRE...

 
Thèmes abordés