Soutenez Armenews !
COMMUNIQUÉ DU CCAF Rubrique

Hommage à Arsène Tchakarian


Avec la mort d’Arsène Tchakarian, dernier survivant du groupe Manouchian, se tourne la dernière page de la résistance immigrée contre l’occupation allemande. Cette organisation, dirigée par Missak Manouchian, rescapée du génocide arménien réfugié en France, avait multiplié les actions contre les nazis. Prenant tous les risques, ces francs-tireurs partisans de la main-d’œuvre immigrée, composés pour la plupart d’Arméniens, de Polonais, d’Italiens, de Grecs, de Roumains, d’Espagnols, dont beaucoup étaient Juifs, ont contribué au péril de leur vie à la libération du pays. Arsene Tchakarian avait participé à de nombreuses opérations contre l’armée allemande, dont l’attaque contre une formation de gendarmes allemands à Levallois-Perret, mené le 17 mars 43 avec Missak Manouchian et Marcel Rayman.
Il symbolise l’engagement des Arméniens qui ont non seulement mérité de la patrie par le sang versé au cours de tous les conflits où la France était impliquée, mais qui n’ont jamais reculé face à la barbarie génocidaire, sous toutes ses formes. Commandeur de la Légion d’honneur, militant infatigable de la cause arménienne, il était de tous les combats contre le racisme, l’antisémitisme et le négationnisme. Puisse son nom rester gravé dans les mémoires mais aussi dans le marbre de la République reconnaissante, comme celui de l’ensemble de ses compagnons d’armes, en particulier ceux de l’Affiche rouge.
Bureau national du CCAF
Le 5 aout 2018

<span class="caps">JPEG</span> - 43.7 ko

par Ara Toranian le lundi 6 août 2018
© armenews.com 2020


 


 
Thèmes abordés